Les impacts de la dépression prénatale maternelle

Une nouvelle étude a répertorié l’impact des symptômes de dépression prénatale maternel sur le développement de l’enfant. Quatre chercheurs du Centre Ludmer – Michael J. Meaney, John Lydon, Hélène Gaudreau, Ashley Wazana – en collaboration avec une équipe dont Cathryn Gordon-Green – a utilisé l’étude de cohorte longitudinale (MAVAN) pour analyser si les symptômes de dépression prénatale maternel et les génotypes 5-HTTLPR et DRD4 exercent une influence sur le développement d’émotions négatives chez l’enfant. En apprendre davantage (en anglais)