Recherche en santé mentale: retour sur l’investissement

Si tous ces Canadiens obtenaient les soins de santé mentale dont ils ont besoin, on pourrait voir arriver sur le marché du travail, chaque année jusqu’en 2035, pas moins de 352 000 employés capables d’exercer parfaitement leurs fonctions malgré leur dépression ou leur anxiété, selon un rapport du Conference Board du Canada. « Cela met en évidence le retour sur investissement, le gain pour l’employeur à agir sur la santé mentale de ses employés », affirme Louis Thériault, vice-président, Politiques publiques, du Conference Board du Canada. Si nous pouvions diagnostiquer les personnes à risque de développer une maladie mentale avant que les symptômes apparaissent, voire même les prévenir. C’est l’objectif du Centre Ludmer.

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *