La recherche du Centre Ludmer: innovante et à l’avant-garde

Jusqu’à tout récemment, nous n’avions pas la technologie requise afin d’étudier le cerveau « vivant » dans toute sa complexité. Toutefois, de nouvelles recherches et de nouvelles technologies, développés par les chercheurs du Centre Ludmer, ont donné lieu à des progrès significatifs dans les domaines de la cartographie génétique, l’imagerie cérébrale et l’épigénétique, entre autres. La prochaine décennie sera marquée par une croissance exponentielle des banques de données sur le cerveau. Cependant, la capacité technologique (la neuroinformatique) pour procéder à une analyse complexe de ces données demeure trop coûteuse à reproduire dans les différents laboratoires. En outre, des experts hautement spécialisés sont essentiels afin de pouvoir utiliser, adapter et faire progresser cette infrastructure.

La révolution des mégadonnées en santé mentale

Le Centre Ludmer a été mis sur pied avec la ferme conviction que la science est sur le point d’assister à une grande révolution ! En effet, en réunissant l’infrastructure technologique et l’expertise requise pour analyser les données disponibles, notre capacité à comprendre et à traiter les maladies mentales progressera. Pour cette raison, le centre a été créé en 2013 dans le but de réunir les principaux chercheurs oeuvrant dans le domaine des neurosciences et mettre à leur disposition une infrastructure de pointe en neuroinformatique au McGill Centre for Integrative Neuroscience (MCIN).

Ensemble, et sans reproduire l’infrastructure nécessaire, les institutions qui collaborent avec le Centre Ludmer disposent de la technologie, des banques de données et de l’expertise en neurosciences et en neuroinformatique afin de mieux comprendre la complexité du cerveau.

  1. Infrastructure de pointe en neuroinformatique : bénéficiant de 30 années de recherche novatrice, le MCIN est un chef de file mondial dans le domaine de la technologie et dans le développement d’outils et d’infrastructures en neuroinformatique. La plate-forme de calcul CBRAIN, le logiciel de recherche et l’expertise du personnel sont disponibles, sans frais, pour les chercheurs à l’échelle mondiale. Quelques centaines d’entre eux se sont même déjà prémunis de cette unique opportunité.
  2. Chef de file en imagerie cérébrale : en plus de posséder une grande banque de données et d’outils, le MCIN développe actuellement le premier atlas interactif du cerveau humain.
  1. Banques de données uniques : Banques de données uniques : à l’aide de deux études longitudinales de cohortes de naissances, le centre a mis en place les premières et les seules banques de données, disponibles à l’échelle mondiale, qui intègrent les données génétiques et épigénétiques, les données d’imagerie cérébrale et les données cliniques.
  1. La recherche novatrice : nos chercheurs mènent de nombreuses études et collaborent avec des centaines de chercheurs du monde entier.
  2. Formation des chercheurs de demain : grâce au mentorat, nous encadrons les nouveaux chercheurs et leur offrons une formation sur l’utilisation d’une approche mégadonnées, en utilisant l’infrastructure et le soutien du centre.

 La capacité du centre à utiliser des stratégies analytiques complexes (en neuroinformatique) et à intégrer des données multidisciplinaires hétérogènes apportera une perspective unique et fera progresser considérablement notre compréhension de la santé mentale et des maladies mentales. Les chercheurs commencent à peine à relier les symptômes à des interactions anormales entre les réseaux spécifiques du cerveau : ainsi, une meilleure compréhension des symptômes au niveau du cerveau nous permettra éventuellement d’identifier les causes de ces interactions anormales.1

Unique au monde

Aucune autre initiative canadienne ou internationale, autre que le Centre Ludmer, ne dispose actuellement de l’infrastructure et de l’expertise de recherche nécessaires pour l’analyse de mégadonnées dans le domaine de la santé mentale.


  1. Eugene Rubin M.D., Ph.D. Demystifying Psychiatry, Bipolar Disorder and Schizophrenia—Similar and Different. Psychology Today, Mar 05, 2013